Considéré comme une activité douce alliant étirements des muscles et assouplissement des articulations, le stretching est aujourd’hui devenu un outil de bien-être conseillé aussi bien par les massothérapeutes que les coachs sportifs. Mais quel est réellement son objectif et dans quel cas l’utiliser ?

Les bienfaits du stretching ?

Souvent appelé stretching-bien-être, le nom de cette activité en dit long sur son utilité. En effet, grâce à différentes techniques combinées dans les exercices de stretching (étirement, contraction et relâchement des muscles, assouplissement des articulations…), vous pourrez améliorer vos conditions physiques en général puisqu’il permet de retrouver l’élasticité des muscles et la souplesse articulaire. D’ailleurs, cette activité est généralement recommandée pour les seniors qui souhaitent bien vieillir tout en préservant les muscles et les articulations.

Cette activité permet également de lutter contre le stress puisqu’elle nécessite de se concentrer sur la respiration lors des exercices. C’est d’ailleurs pourquoi le massothérapeute accompagne son client pour la réalisation des exercices afin de se débarrasser des tensions nerveuses, libérer les énergies bloquées ou encore lutter contre les angoisses. Étant douce et non-intrusive, cette pratique est accessible à tous, sans contre-indication.

Le stretching pour les professionnels

Souvent, les massothérapeutes sont sujets à des problèmes de dos dus à la posture qu’ils adoptent quotidiennement, c’est pourquoi nombreux sont ceux qui se tournent vers le stretching-bien-être pour éviter les tensions musculaires et les déséquilibres posturaux engendrés par des mouvements répétitifs et une mauvaise position lors d’un massage.

En suivant cette formation massage, le professionnel sera à même de se débarrasser seul de ses tensions pour éviter les problèmes de posture. D’ailleurs, étant conscient de son corps et sa posture, il aura également la possibilité d’auto-corriger les effets négatifs de la position de massage et d’améliorer son bien-être tout en réduisant les risques de santé sur le long terme (apparition de tendinite, épuisement musculaire, arthrose…).

Où suivre sa formation ?

Que vous souhaitiez devenir praticien spécialisé en stretching bien-être ou que vous souhaitez suivre une formation pour réaliser un automassage, il est indispensable de bien choisir l’établissement où vous allez suivre votre formation. Pour commencer, opter pour des écoles de massage ou de coaching qui sont renommées et dont les références ne sont plus à douter. Vous pourrez ainsi être sûr de profiter d’un apprentissage efficace et conforme aux règles de l’art.

Pensez également à vous renseigner sur le prix et la durée des formations, mais surtout prenez attention au programme proposé afin de bénéficier d’une formation complète. Si nécessaire, comparez les formations proposées par différents établissements ou renseignez-vous auprès de massothérapeutes ayant déjà suivi cette formation pour éviter toute arnaque.